Gun Dragon - Buichi Terasawa

Bienvenue à Dejima !

Années 2030. Les contacts avec d'autres planètes sont désormais fréquents. L'un des points d'arrivée sur Terre se situe à Dejima, une île artificielle située à mi chemin entre Okinawa et Taïwan, reliée à ses deux voisines par deux longs ponts. Si la sécurité quotidienne de Dejima est assurée par la police locale, une autre unité spéciale s’occupe des affaires moins classiques : la section Gun Dragon ! Le 1er volet de cette petite saga est consacré à Sigma (Σ), qui enquête seule sur une affaire épineuse... Le 2nd volet présente quant à lui une équipe plus étoffée avec plusieurs membres de la section Gun Dragon (Omega, Theta, …) qui vont affronter la sorcière Ashura.



Historique

C’est en février 1999 que paraissent les premières pages de cette nouvelle expérience de Buichi Terasawa, Gun Dragon Σ (Gun Dragon Sigma), en prépublication dans le magazine Super Jump des éditions Shueisha. Publié petit à petit, majoritairement en N&B, l’ensemble sera édité en un seul volume entièrement en couleur dès l'été 2009 (Jump Comic Deluxe). Et on peut vraiment parler là d’expérience inédite, car encore une fois le père de Cobra innove dans le monde des mangas avec ce titre où l’héroïne est une vraie jeune femme, en chair et en os, intégrée dans tout un univers entièrement en 3D ! Terasawa se lance donc dans ce nouveau projet qui va lui demander énormément de travail. Initialement, cela devait être un film, mais faute de pouvoir le concrétiser, ce projet est donc devenu un manga.

C’est la jeune modèle Yinling qui va prêter ses courbes dans toutes les postures possibles, photographiée avec patience par Terasawa afin d’être intégrée dans ce monde futuriste si typique et reconnaissable du mangaka. Reléguant les vieux romans photos poussiéreux de nos parents aux oubliettes, le résultat, tout du moins visuel, de Gun Dragon est tout simplement superbe ! L’expérience semble très concluante, mais il faudra cependant attendre 2004 pour voir une suite, Gun Dragon II, avec cette fois-ci une dizaine de personnes dans l’équipe des "actrices / acteurs".

Gundragon : Midori & Yinling of Joytoy
modèles : Midori & Yinling of Joytoy